dimanche 17 juillet 2011

Ouest de Montréal

Depuis quelques temps quelques pistes cyclables de l'ouest de Montréal m'intriguaient. Elles apparaîssaient comme des pistes hors routes mais longent des rues (entre autre le boulevard Pierrefonds, la rue Salaberry et autour du Parc du Centenaire).

Je suis donc allé les parcourir (43 km) et, comme je le supposais, plusieurs sont sur rue (cycleway=line*) ou parallèle (cycleway=track*) mais celle longeant Salaberry est bien une piste indépendante (highway=cycleway*). J'ai donc corrigé les pistes sur rues afin qu'elles réflètent la réalité et corrigé tous les croisements de la piste Salaberry.

Pourquoi est-ce si important? En effet je ne dénigre pas le travail de mon prédécesseur, son travail montre bien les pistes sur la carte. Par contre, si on désire également que la navigation fonctionne, il est important que la carte montre TOUS les croisements possibles. Ainsi, lorsqu'on trace une piste indépendante qui longe une rue il faut manuellement créer toutes les jonctions avec les rues qu'elle croise alors que lorsqu'on la décrit sur la rue (ou parallèle) on bénéficie de toute l'information de cette rue incluant les croisements qui permettent de tourner sur les rues transversales.


Quand on omet de faire les croisements le logiciel de navigation peut nous proposer des kilomètres de détour pour passer de la piste cyclable à la rue située à quelques pieds de distance simplement parce que c'est le plus court chemin utilisant les voies connectées.

Il me reste à faire de même à Terrebonne où je soupçonne le même phénomène ...

* Ces termes sont ceux qu'il faut utiliser pour les décrire selon les normes cyclistes de OpenStreetMap.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire